ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Le secteur de l’éducation en Algérie paralysé

 
La grève dans le secteur de l’éducation en Algérie a été largement suivie à travers les écoles et les universités algériennes selon les syndicats.
lundi 25 février 2008.

Le secteur de l'Education en Algérie paralysé par la grève. Le mouvement de protestaion a paralysé, hier, le secteur de l’éducation en Algérie avec un taux de suivi estimé à plus de 80%, selon M. Meriane, porteparole de la Coordination nationale des syndicats de la Fonction publique. Selon ce syndicaliste, les enseignants ont répondu à l’appel à la grève, en masse, dans les quarante wilayas du pays et même dans les régions reculées du Sud. Hier dans les rues de la capitale, les élèves des cycles primaire et moyen notamment, sont revenus bredouilles de leurs établissements scolaires en raison du débrayage des enseignants. Ce corps, qui, ces dernières années, a multiplié les mouvements de protestation, exprime ainsi pour la énième fois son ras-le-bol devant le mutisme affiché de la tutelle face à ses revendications.

La nouvelle grille des salaires a été la goutte d’eau qui fait déborder le vase et est décrite « comme une véritable supercherie qui est loin de répondre aux attentes des travailleurs de la Fonction publique, en général, et aux travailleurs de l’éducation, en particulier ». Pour ce qui est du suivi de la grève qui s’étalera sur trois jours, M. Meriane a précisé, hier, que le taux de suivi le plus important a été enregistré au niveau des établissements du primaire et du secondaire en Algérie. Il a été estimé à plus de 90%. Le taux annoncé, hier, pour ce qui est du secondaire a été de 70%. Le porte-parole de la Coordination nationale des syndicats de la Fonction publique précisera en outre que les examens ont été programmés par la tutelle de façon à coïncider avec le mouvement de protestation. De ce fait les enseignants grévistes, qui avaient déjà déposé les sujets, ont fait surveiller les épreuves par des enseignants non grévistes et des adjoints de l’éducation.

Synthèse de Kahina, www.algerie-dz.com
D’après le Soir d’Algérie