ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie va se doter d’une académie de police

 
Une académie de police sera prochainement installée en Algérie et elle aura comme siège l’école de police de Soumâa dans la wilaya de Blida.
vendredi 29 février 2008.

L'Algérie va se doter d'une académie de police. C’est ce qu’a déclaré hier le directeur de la formation au sein de la Direction générale de la Sûreté nationale, en l’occurrence, Bouhedba Kara. Notre interlocuteur a indiqué que la création d’une académie de police en Algérie bouleversera tout le système de formation au sein de la police algérienne. Il a indiqué que l’organigramme des établissements de formation des agents de l’ordre et des cadres de la Sûreté nationale en Algérie sera sous forme hiérarchique et pyramidale. Trois niveaux formeront cette pyramide. Il s’agit des écoles de police, des écoles nationales et enfin l’académie de police. « Avant de procéder à l’installation de cette nouvelle entité, il faut tout d’abord procéder à la préparation des textes et du statut particulier devant la régir. Il faut également procéder à la préparation des programmes » a indiqué ce cadre de la DGSN. Une fois que cette nouvelle entité installée les élèves y accéderont - à quelques options - avec un baccalauréat. Cette académie sera un pole d’excellence, à en croire l’un des cadres de la DGSN.

M. Kara a également parlé d’un projet de réalisation de deux écoles nationales de police qui sera concrétisé prochainement. Ces deux écoles nationales seront réalisées respectivement dans les deux wilayas de Sétif et d’Oran. Elles viendront donc renfoncer les capacités de la police en matière d’infrastructures de formation des agents de police en Algérie. La DGSN compte actuellement quelque 14 écoles nationales sur tout le territoire algérien. Il y a lieu d’indiquer que ces déclarations ont été faites par le responsable de la formation au sein de la Direction générale de la Sûreté nationale, lors de la cérémonie de sortie de promotions d’inspecteurs de police, au niveau de la grande l’école de police de Soumâa. Quelque 337 éléments ont été promus inspecteurs de police, hier. Entre autres, il y a lieu de citer des inspecteurs de police spécialisés en informatique, en électronique et d’autres spécialisés dans les enquêtes d’identification.

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
D’après Le Jour d’Algérie