ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Algérie Poste attaquée à Tizi Ouzou

 
L’attaque d’une agence d’Algérie Poste à Tizi Rached, dans la wilaya de Tizi Ouzou a été perpétrée par un important groupe armé.
lundi 3 mars 2008.

Algérie Poste attaquée à Tizi Ouzou. Un policier a été tué samedi soir au cours d’une attaque contre une banque et une agence d’Algérie Poste à Tizi Rached, dans la wilaya de Tizi Ouzou, perpétrée par un important groupe armé, a-t-on appris de sources sécuritaires. La victime originaire de Bouzguene croyant à une attaque contre le commissariat de la ville est sortie de chez elle pour aller prêter main-forte à ses collègues lorsque des terroristes embusqués l’interceptent avant de l’assassiner froidement. Selon les indications fournies par nos sources, il était un peu plus de 23h30 lorsque des individus armés font leur apparition à Tizi Rached. Ils ont sommé un groupe de jeunes qui se trouvaient dans les parages de quitter les lieux en se faisant passer pour des militaires. Quelques minutes plus tard, une forte explosion a été entendue devant le siège d’une banque. Une grenade a été employée pour défoncer la porte d’entrée de la banque, puis une seconde grenade pour ouvrir le coffre-fort. Mais ce dernier ne contenait aucun sou puisque l’agence bancaire était restée fermée depuis plus de 4 ans et devait rouvrir ses portes ces jours-ci.

Les assaillants ont alors décidé de s’attaquer à l’agence postale mitoyenne en utilisant le même procédé, à savoir des grenades pour y pénétrer et ouvrir le coffre-fort. Une fois leur forfait accompli, et surtout avec l’arrivée des renforts de l’ANP pour appuyer les policiers de la sûreté de daïra, les terroristes ont pris la fuite en se scindant en plusieurs groupes vers une direction inconnue, après un bref échange de tirs avec les forces de sécurité. On ignore le montant du butin emporté de l’agence postale même si des sources concordantes indiquent que les caisses ne sont pas « pleines » en cette période du mois. Du côté d’Algérie Poste, on se refusait à tout commentaire concernant cette attaque. Des sources concordantes indiquent que les assaillants sont venus en groupes de quatre à six individus. L’un de ces groupes a dressé un faux barrage à Aït Agoucha entre Larbaa Nath Irathen et Tizi Rached pour délester deux citoyens de leurs véhicules alors que d’autres membres du groupe auteur de cette attaque, qui avoisineraient la quarantaine, sont arrivés des directions ouest et sud de Tizi Rached.

Synthèse de Kahina, www.algerie-dz.com
D’après le Quotidien d’Oran