ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie va renforcer la lutte contre le blanchiment d’argent

 
L’Algérie va mettre en place de nouveaux mécanismes pour la lutte contre le blanchiment d’argent et le crime organisé.
lundi 3 mars 2008.

L'Algérie va renforcer la lutte contre le blanchiment d'argent. Le directeur divisionnaire à l’institut de criminologie d’Alger, le commandant Ahmed Rmili a révélé la création d’une nouvelle direction au niveau de cet institut, appelée le service central des enquêtes criminelles. Le travail de ce service consiste à enquêter sur les affaires économiques. Il a été créé depuis un mois, dans le cadre de l’installation des nouveaux mécanismes pour la lutte contre le crime organisé, notamment le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme en Algérie. Le commandant a expliqué, dans une conférence de presse qu’il a animée en marge du troisième colloque national sur le crime organisé, à l’université de Laghouat, que ce service a été crée afin de renforcer l’activité de l’institut, dans le cadre des textes organiques de la loi 01/05, relative à la prévention et à la lutte contre la corruption. En évoquant la question du volume de la propagation du phénomène du blanchiment d’argent en Algérie, le commandant Rmili a tiré la sonnette d’alarme. Il a considéré que ce phénomène prend des dimensions dangereuses menaçant tous les secteurs, notamment l’immobilier qui souffre d’une forte spéculation.

Synthèse de Kahina, www.algerie-dz.com
D’après El Khabar