ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Le wali de Béjaïa défend son bilan

 
Le wali de Béjaïa a refusé de porter la responsabilité des retards dans les réalisations et l’avancement des projets dans la wilaya qu’il dirige.
mardi 4 mars 2008.

Le wali de Béjaïa défend son bilan. Le wali de Béjaïa a imputé les retards dans les réalisations et l’avancement des projets lancés à travers la wilaya aux problèmes des “assiettes foncières et les contraintes liées au relief conduisant souvent à des délocalisations”. Rachid Fatmi intervenait, hier, au deuxième jour d’une session de l’APW. Par conséquent, fera-t-il remarquer, “cela occasionne des retards dans les lancements,” ajoutant qu’un autre écueil, et pas des moindres, a été un véritable frein pour le respect des délais de réalisation, à savoir “l’insuffisance des moyens d’étude et de réalisation, l’empiétement sur les servitudes des projets ainsi que les approvisionnements irréguliers des chantiers.” Sur le terrain, dira encore le wali, cela a fait en sorte que les grands projets de routes, du bâtiment et de la grande hydraulique ont buté sur l’opposition des riverains, ce qui a induit de fréquentes modifications de conception et l’allongement des délais de réalisation.

Au regard du nombre de projets inscrits et réalisés ainsi que l’état d’avancement des autres dans tous les secteurs, les élus locaux ont observé, lors de la première session de l’APW pour l’année en cours, que la roue du développement économique dans la wilaya de Béjaïa, en tourne pas. Pour le P/APW, “Béjaïa est aujourd’hui écartée du schéma directeur national et du développement économique.” Sinon, s’est-il interrogé “comment peut-il en être autrement quand on se remémore les péripéties de la délocalisation peu cavalière de la raffinerie d’El-Kseur, de la sous-qualification de l’aéroport de Béjaïa, du rétrécissement et cloisonnement du port sans perspective de développement, de la liaison chimérique de Béjaïa à l’autoroute Est/Ouest, de la substitution au forceps du tourisme au profit d’autres ?”

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après La Dépêche de Kabylie