ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie tente de retrouver les touristes autrichiens

 
Les deux touristes autrichiens enlevés en Tunisie seraient fait prisonniers en Algérie où l’Armée mène des recherches pour les libérer.
mercredi 12 mars 2008.

Algérie, Tunisie et touristes autrichiens. Les frontières est de l’Algérie ont connu, depuis hier matin, le long des frontières algéro-libyennes, un état d’alerte maximal, immédiatement après l’annonce et la revendication, par Al Qaïda, de l’enlèvement des deux ressortissants autrichiens en Tunisie. Il est probable que le groupe responsable du kidnapping soit le même qui se cache derrière le massacre des sept agents des garde-frontières à El Oued. Des sources sécuritaires ont révélé que les ravisseurs ne se sont pas fixés dans un lieu déterminé en Algérie ou en Tunisie. Il est, au contraire, probable, qu’ils se soient déployés à différents endroits sur les deux bandes frontalières entre d’un côte l’Algérie et la Tunisie, et de l’autre l’Algérie et le Sahara libyen. Les mêmes sources ont indiqué que les deux touristes autrichiens étaient en visite touristique à bord d’une voiture 4x4, et que le groupe terroriste les a surpris, sur le sol tunisien, non loin des frontières algériennes. Selon les sources sécuritaires, il est probable que les otages se trouvent entre les mains de l’ « émir » du Sahara et commandant de la neuvième région de l’organisation terroriste, Yahia Djouadi, connu sous le nom de « Yahia Abou Amar Etiarti », responsable du meurtre de 7 garde-frontières de l’est à El Oued, le mois dernier.

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
D’après El Khabar