ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

La grève des paramédicaux en Algérie largement suivie

 
La corporation des paramédicaux en Algérie a répondu massivement à l’appel à la grève lancé par le syndicat autonome des paramédicaux (SAP).
lundi 17 mars 2008.

Les paramédicaux en grève en Algérie. Hier, les paramédicaux ont affiché leur détermination à poursuivre leur mouvement de grève aujourd’hui et demain, et ce pour faire valoir « leurs revendications légitimes », qui consistent en une revalorisation de leur carrière. Selon le secrétaire général du SAP, Ghachi Lounès, le taux de suivi de la grève des paramédicaux en Algérie a atteint hier dans l’après-midi 95%. Le même syndicaliste ajoute que ce n’est pas uniquement les adhérents du SAP qui ont suivi le mot d’ordre de grève. « Le débrayage a été suivi par des paramédicaux sympathisants avec le SAP ainsi que par des paramédicaux inquiets sur leur carrière », nous a-t-il indiqué par téléphone. Les paramédicaux de l’hôpital Mustapha ont pour la majorité répondu favorablement à l’appel de grève. « Nous sommes en grève mais le service minimum est assuré pour les cas les plus urgents », dira un gréviste. D’autres sont allés exposer les problèmes de la corporation qui fait face tous les jours à des pressions énormes vu le nombre important de patients, mais sans aucune reconnaissance en contrepartie. « Aujourd’hui, nous exigeons tout simplement la valorisation de la profession paramédicale en Algérie », ont souligné la majorité des paramédicaux en grève.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après le Quotidien d’Oran