ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

La gestion de l’eau en Algérie doit être améliorée

 
A l’occasion de la journée mondiale de l’eau, l’Algérie s’est engagée mettre en place une politique de gestion rationnelle de l’eau à travers le pays.
dimanche 23 mars 2008.

L'eau en Algérie. La gestion de l’eau dans le domaine de l’hydraulique rurale comme dans celui de l’hydraulique urbaine ne peut faire l’économie d’une approche anthropologique de l’eau : la gestion technique et économique de l’eau n’a de sens que dans le cadre d’une gestion sociale de la ressource conformément à l’organisation sociale des communautés en présence : la question de l’eau demeure avant tout une question éminemment sociale. En Algérie, un effort considérable est fourni pour répondre aux besoins immenses en eau mais surtout pour rattraper le retard accusé dans les infrastructures hydrauliques. Pour l’Algérie, il s’agit surtout d’élaborer une politique de gestion rationnelle de l’eau et d’optimisation de l’exploitation des ressources disponibles notamment pour les Hauts Plateaux et le Grand Sud. Des mégaprojets en ce sens sont lancés, notamment ceux relatifs à l’alimentation du plateau de Tamanrasset et des Hauts Plateaux à partir de l’albien. L’autre grand défi pour le secteur des ressources hydriques est de mettre un terme au gaspillage volontaire et involontaire qui représente un taux très important, alors que l’Algérie dépense des sommes colossales pour satisfaire les besoins des populations et de l’économie.

Synthèse de Souad, www.algerie-dz.com
D’après La Tribune