ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie, une cible des évangélistes

 
L’Algérie comme beaucoup d’autres pays musulmans est devenue une cible privilégiée des évangélistes qui ambitionnent d’y répandre leur doctrine religieuse.
mercredi 26 mars 2008.

Les évangélistes en Algérie. Beaucoup de choses ont été dites ces derniers mois sur la liberté de conscience en Algérie. Des missionnaires, sortis de nulle part, crient à la « hogra ». Des gens sans aucune qualification particulière se revendiquent, à l’occasion, pasteurs ou curés. De pseudo ONG appellent au respect de la liberté de culte, alors que d’autres qualifient la saisie des ouvrages subversifs d’atteinte à la liberté d’expression. Des islamistes radicaux se font menaçants. Tout ça dans une simultanéité plus que douteuse. En parallèle, l’argent coule à flots sans que l’on sache sa provenance et sa destination finale. On assiste à une espèce de campagne de racolage pour le recrutement des fidèles sur fond de rivalité confessionnelle. Un curieux business a fait son apparition et des locaux commerciaux se transforment en un clin d’œil en chapelles ou paroisses, sans aucun respect des normes de sécurité ou d’hygiène, pourtant requises pour ce genre d’établissement. C’est la piété au rabais où chacun y va de sa propre formule marketing.

L’offensive évangéliste en Algérie et dans d’autres pays, fait parler d’elle en adoptant un discours à la limite de la provocation. Originaires des Etats-Unis d’Amériques, ces fameux chrétiens évangélistes, qui se donnent pour mission de répandre la parole de Dieu sur terre, auraient une importante influence sur l’administration de G. W. Bush auquel ils ont apporté près de 40% des bulletins de vote lors de la présidentielle de 2000. Quelque 70 millions d’Américains s’« exercent » à la reconversion du reste du monde à leurs convictions religieuses, culturelles et politiques. Ce sont eux qui ont fait la Passion du Christ de Mel Gibson (370 millions de dollars de recettes). La déliquescence actuelle du Monde arabe a également produit des excités qui diffusent des lectures tronquées du Saint Coran et de la sunna. Leur ferveur hasardeuse ouvre la voie à l’ingérence étrangère dans les pays musulmans sous prétexte de terrorisme et de violence. Le flou qui entoure leurs sources de financement et l’importance qui leur est exagérément accordée par les networks occidentaux ne cessent de susciter l’inquiétude du monde musulman ainsi mis au banc des accusés. Cette déferlante alarmante commence donc à s’agiter en Algérie. L’Etat est appelé à revoir la loi sur les cultes à la lumière de ces nouveaux développements en veillant au strict respect de toutes ses clauses.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après La Tribune