ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie participera au sommet arabe de Damas

 
L’Algérie participera par principe au sommet arabe prévu les 29 et 30 mars prochains à Damas en Syrie.
jeudi 27 mars 2008.

L'Algérie ira à Damas en Syrie. Le sommet arabe de Damas, prévu les 29 et 30 mars prochains, pour lequel l’Algérie a confirmé sa participation, risque de sonner le glas du rêve de l’unité et de la solidarité arabes. L’Arabie saoudite, la Jordanie, le Liban, le Maroc semblent faire le jeu de Washington qui « conseille » ses alliés arabes de ne pas prendre part au sommet de Damas, accusant ainsi le Syrie d’être à l’origine de tous les maux du Moyen-Orient. Au-delà des griefs qu’on peut reprocher à la Syrie quant à l’évolution de la situation au Liban, l’attitude des pays arabes qui boycottent le sommet de Damas est d’autant plus incompréhensible qu’elle est assimilée à un alignement manifeste sur les positions idéologiques des Etats-Unis dont la responsabilité dans le chaos palestinien n’est plus à démontrer. Washington qui a déclaré à travers Dick Cheney que les Etats-Unis ne feront jamais de pression sur Israël quand il s’agit de sa sécurité.

Les Arabes ne boycottent jamais Washington. Mieux, certains pays arabes l’écoutent et lui obéissent pour diaboliser la Syrie qui ne diffère en rien des autres pays arabes, sauf qu’elle résiste au chant des sirènes et revendique ses droits sur le Golan. La Syrie a, certes, une part de responsabilité dans la crise libanaise, cependant, en est-elle la seule responsable ? Tous les pays arabes de la région y ont mis leur grain de sel, obéissant ainsi à des calculs de leadership régional ou obéissant aux injonctions des puissances occidentales qui jettent de l’huile sur un brasier qu’elles ont créé elles-mêmes lorsqu’elles ont établi la Constitution libanaise qui porte en son sein les facteurs de la division, des déchirements et des guerres civiles. L’Algérie, qui refuse de s’inscrire dans une telle démarche de boycott, prend part activement, et au plus haut niveau, à ce sommet, de la même manière qu’elle l’a fait pour tous les sommets précédents, non par courtoisie ou par chauvinisme, mais par sens du devoir et par engagement en faveur des causes arabes.

Synthèse de Souad, www.algerie-dz.com
D’après La Tribune