ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Béjaia sans transport

 
Les transporteurs de la wilaya de Béjaïa observent depuis hier une grève de trois jours pour dénoncer leurs conditions de travail qu’ils jugent déplorables.
dimanche 30 mars 2008.

Cette action de protestation a été arrêtée par la corporation des transporteurs lors de la réunion tenue le 20 du mois en cours. Durant la journée d’hier, des dizaines de bus étaient à l’arrêt devant le siège de la Direction des transports de Béjaïa. Du coup, les citoyens étaient fortement pénalisés et des milliers d’usagers étaient contraints d’annuler leurs déplacements, sinon recourir à la débrouillardise pour rejoindre, qui son lieu de travail, qui son université ou autres destinations. Dans une plateforme de revendications adressée aux pouvoirs publics, les protestataires revendiquent, entre autres, “une révision à la baisse des chiffres d’affaires imposés par les services des impôts de 60 %, le gel des lignes sur le territoire de la wilaya et l’installation d’une commission qui sera chargée des attributions de lignes au niveau de la Direction des transports.”

S’agissant de l’attribution des lignes, il est utile de rappeler que les transporteurs de la wilaya de Béjaïa montaient au créneau à chaque fois que la Direction des transports procédait à l’octroi de nouvelles lignes comme ce fut le cas dernièrement avec les transporteurs qui restent, à leurs yeux, “insuffisants” pour assurer un service de qualité, sinon un déplacement sans bousculades. Contrairement aux usagers, les transporteurs parlaient d’”injection abusive de lignes,” d’où la nécessité, demandent-ils, de créer une commission d’enquête. Un véritable paradoxe. A propos de l’état des routes, les transporteurs de la wilaya de Béjaïa demandent un “aménagement” car leur état actuel, constatent-ils, laisse à désirer. Toujours soucieux d’améliorer leurs conditions de travail, les contestataires demandent la création d’une aire de stationnement unique pour le transport suburbain et l’annulation des frais d’adjudication.

Synthèse de Kahina, www.algerie-dz.com
D’après La Dépêche de Kabylie