ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Des patrons américains en Algérie

 
Une délégation de patrons américains est en visite en Algérie pour prospecter les opportunités d’investissements et de partenariats en Algérie.
samedi 5 avril 2008.

L'Algérie et les patrons américains. Une délégation composée d’une vingtaine d’hommes d’affaires américains est attendue aujourd’hui à Alger pour une visite de cinq jours dans le cadre d’une mission prospective visant la promotion des échanges commerciaux entre l’Algérie et les Etats-Unis d’Amérique. De grandes compagnies américaines y seront représentées, à l’instar de Raytheon, McWane Steel & Iron, Chevron, Ellis World Alliance et Costco, pour ce citer que celles-ci. Ces compagnies représentent, selon le Dr Smaïl Chikhoune, président du Conseil d’Affaires algéro-américain (US-Algerian Business Council « US-ABC »), divers secteurs économiques, tels que l’agroalimentaire, l’aviation, les finances, la construction, la formation, les technologies de l’information, le transport, les télécommunications, le tourisme et les ressources en eau. Première du genre, cette visite, qui va s’étaler du 5 au 12 avril 2008, est organisée par US-ABC, en coordination avec l’ambassade d’Algérie à Washington DC.

Durant son séjour, la délégation d’opérateurs économiques américains rencontrera des responsables de plusieurs ministères, dont ceux du Commerce, de l’Energie et des Mines, des Finances, de l’Industrie et des Ressources en eau, entre autres, dans la perspective de s’enquérir de près des « grands projets » entrepris en Algérie dans le cadre du programme de soutien à la relance économique, note un communiqué de l’ambassade des Etats-Unis à Alger. Les hommes d’affaires américains rencontreront également des opérateurs économiques algériens du secteur privé à travers des réunions avec les représentants du Forum des chefs d’entreprises (FCE) et de la Chambre algérienne de commerce et d’industrie (CACI). Selon le président du Conseil d’affaires algéro-américain, M. Smaïl Chikhoune, cité par l’APS, les chefs d’entreprises « viennent à Alger pour investir particulièrement dans les secteurs hors hydrocarbures et promouvoir le partenariat avec les opérateurs économiques algériens ». « L’Algérie, à travers toutes les réformes déjà engagées et son ouverture au marché mondial, est devenue une destination attirante qui offre beaucoup d’opportunités d’affaires », selon la même source.

Synthèse de Rayane, www.algerie-dz.com
D’après le Quotidien d’Oran