ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

La frontière Algérie-Maroc restera fermée

 
La frontière qui sépare l’Algérie et le Maroc ne sera pas ouverte dans l’immédiat selon le ministre des affaires étrangères Mourad Medelci.
mardi 8 avril 2008.

Mourad Medelci s'exprime sur la frontière entre l'Algérie et le Maroc. Le ministre Mourad Medelci, invité de la Rédaction de la Chaîne III de la radio nationale, a été catégorique : « Dans l’immédiat elle n’est pas envisagée par l’Algérie ». En bon diplomate, le ministre n’a toutefois pas fermé définitivement la porte à la réouverture de la frontière avec le Maroc fermée depuis 1994. « C’est dans l’ordre des choses, dans la nature des choses, qu’elle soit envisagée dans le cadre d’évolutions qui sont souhaitées par les deux parties et qui, le moment venu, révéleront que telle et telle difficulté a pu être dépassée, ce qui nous mettra dans une position d’ouverture en général et d’ouverture de la frontière en particulier ». Parlant de la construction maghrébine d’une manière générale, Mourad Medelci reconnaît qu’elle fait face à des difficultés qui entravent sa concrétisation.

« Nous savons tous qu’elle est un peu grippée par toute une série de choses qui tiennent simplement à des réformes de structures qui sont en cours, comme par exemple, le processus de décision au sein de l’UMA. Il y a, par ailleurs, ce problème du Sahara occidental qui oppose le Maroc et le Front Polisario et qui constitue une véritable gêne et qui, tout en étant une gêne, ne porte pas ombrage à la qualité de nos relations bilatérales », a-t-il résumé. Dans le même sens il rassure qu’aujourd’hui « les relations entre l’Algérie et le Maroc sont des relations sereines, positives et constructives, et nous devons, bien évidemment, continuer à travailler pour les fédérer mieux que par le passé dans l’espace que constitue l’UMA ».

Synthèse de Rayane, www.algerie-dz.com
D’après Info Soir