ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

La criminalité en Algérie en baisse selon Zerhouni

 
La criminalité serait en baisse en Algérie selon les chiffres présentés par le ministre de l’intérieur Yazid Zerhouni.
samedi 12 avril 2008.

Yazid Zerhouni s'exprime sur la criminalité en Algérie. Lors d’une déclaration à la presse jeudi dernier en marge d’une session de l’Assemblée populaire nationale consacrée aux questions orales, le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, Noureddine Yazid Zerhouni, a indiqué qu’entre 55 et 65 % des crimes de droit commun sont élucidés par les services de sécurité de la Gendarmerie et la Police nationale. Zerhouni a précisé que les statistiques officielles prouvent que la situation est en "amélioration" et que le nombre de crimes de droit commun "tend vers la baisse" en Algérie puisqu’il il a régressé d’environ 5% dans les villes et d’environ 10% dans les campagnes entre 2006 et 2007. Ainsi, et pour ce qui est des délits et des crimes commis, ils sont repartis comme suit : pour les crimes et les délits de droit commun et la délinquance, 2 042 personnes ont été appréhendées dont 941 écrouées.

Les infractions commises en Algérie sont pour la plupart liées au vol (vol à la sauvette, cambriolage, vol avec violence, vol de véhicules...). Pour ce qui est de la Police nationale, les affaires de délinquance économique et financière ont aussi leur part dans ce bilan puisque les services de la Gendarmerie nationale en ont traité au total 547, parmi lesquelles 37 affaires de détournement, 21 de corruption, 301 d’atteinte à l’économie nationale, 7 de fraude fiscale et 181 affaires d’escroquerie et abus de confiance. Par famille d’infractions, les atteintes aux personnes prédominent par l’enregistrement de 58 786 affaires, mettant en cause 44 784 individus, suivies des atteintes aux biens, avec 53 490 affaires, impliquant 22 367 individus.

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
D’après la Dépêche de Kabylie