ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Pas d’école pour le primaire en Algérie le jeudi

 
Dans le cadre de la réforme de l’école primaire en Algérie, le ministère de l’éducation annonce la suppression des cours les jeudis.
mardi 15 avril 2008.

Une école primaire en Algérie. Le ministre de l’Education nationale, Boubekeur Benbouzid a annoncé, hier, depuis Tizi-Ouzou où il était en visite de travail et d’inspection que les élèves des écoles primaires en Algérie n’auront plus cours les jeudis, dès la prochaine rentrée scolaire. La mesure s’inscrit dans le cadre de la réforme du système éducatif et l’allégement dans le contenu des programmes dispensés pour ce premier palier. La mise en oeuvre de la deuxième génération de la réforme du système éducatif prévoit de « ramener la semaine scolaire de 27 à 24 heures de cours au niveau des 5 années du cycle primaire », a-t-il déclaré. Il a expliqué cette mesure par « les exigences d’un enseignement qualitatif, requérant notamment un allégement dans les programmes ».

L’autre nouveauté consiste en « la dispense d’une heure de cours de soutien, chaque lundi après-midi, au profit des élèves ayant des difficultés scolaires ». Le ministre a également indiqué que pour assurer la généralisation du pré-scolaire en Algérie, précédemment annoncé et fixé pour la prochaine rentrée scolaire, pas moins de 16.000 enseignants supplémentaires seront recrutés et affectés à cette tâche sans manquer de rappeler que l’objectif tracé est d’arriver à une classe de pré-scolaire par école primaire à l’échelle nationale. Le ministre de l’Education nationale avait affirmé, en mars dernier, que l’allégement des programmes scolaires des 3 paliers de l’enseignement sera entamé à la prochaine rentrée des classes.

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
D’après le Quotidien d’Oran