ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’insécurité en Algérie et l’efficacité des services de renseignements

 
L’efficacité des services de renseignements algériens semblent remise en question en raison de leurs incapacité à lutter contre l’insécurité en Algérie.
mardi 15 avril 2008.

Les services de renseignements algériens et l'insécurité en Algérie. Le ministre de l’Intérieur, Nourredine Yazid Zerhouni, a demandé à la Direction générale de la sûreté nationale un rapport complet, qui comprend une évaluation du travail des services et des unités de renseignement, dépendant de la Direction générale de la sûreté nationale, deux ans après sa restructuration. Un responsable au ministère de l’Intérieur a demandé au Directeur général de la sûreté nationale, Ali Tounsi, il y a quelques jours, de lui remettre un dossier complet sur le travail de cet appareil sécuritaire en Algérie, durant les deux dernières années, et de déterminer les défaillances de l’appareil dans le but de le réorganiser et de l’exploiter de meilleure façon, ainsi que pour assurer un plus grand taux de fluidité des informations, tout en s’assurant qu’elles parviennent aux autorités compétentes qui pourront prendre la décision au moment opportun. Certains milieux soulignent la volonté du ministère de l’Intérieur de s’appuyer, plus largement, sur le travail des unités de renseignement dépendant de la sécurité nationale, pour préserver la paix sociale et civile, garantir un suivi direct des différentes activités dans les wilayas et empêcher la création de tensions qui pourraient porter atteinte à l’ordre public. Le gouvernement semble plus préoccupé par prévenir les manifestations que d’assurer la sécurité des Algériens contre les menaces terroristes.

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
D’après El Khabar