ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Europe appelle l’Algérie à reviser sa loi sur le culte

 
L’Europe qui s’inquiète de la détérioration des libertés en Algérie, appelle le gouvernement algérien à revoir sa loi sur la pratique des rites religieux.
jeudi 17 avril 2008.

L'Algérie, l'Europe et l'Eglise. Le Royaume de Belgique a appelé le Gouvernement algérien à amender la loi relative à la pratique des rites religieux des non musulmans. Il a estimé que cette même loi a contribué à « la détérioration » de la liberté des pratiques des rites religieux et croyances en Algérie. Cette requête a été formulée lors d’une session du Conseil des Droits de l’Homme des Nations Unies à Genève hier consacrée à l’examen et la lecture des recommandations d’un nombre d’Etats européens et d’Amérique latine autour de la situation des Droits de l’Homme en Algérie. Le représentant de la Belgique a regretté ce qu’il a qualifié de « détérioration de la liberté de croyances en Algérie », appelant par la même occasion le Gouvernement à revoir la loi relative à la pratique des rites religieux des non musulmans, datée de 2006. Pour sa part, le représentant du Vatican a demandé aux autorités algériennes de poursuivre le dialogue avec ce qu’il considère comme des « minorités religieuses », en allusion aux associations chrétiennes réparties dans différentes régions du pays notamment en Kabylie.

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
D’après El Khabar