ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Des ONG en Algérie pour créer une minorité religieuse

 
L’avocat Mohammed Cherfi accusent certaines ONG de vouloir créer une minorité religieuse en Algérie pour permettre l’ingérence étrangère dans les affaires algériennes.
jeudi 24 avril 2008.

ONG, évangélistes et Algérie. Des spécialistes et des activistes des Droits de l’Homme ont affirmé que l’Algérie fait face à une minorité voulant créer un climat idéal pour une ingérence étrangère, et que les ONG ont voulu profiter de la situation sécuritaire vécue par l’Algérie pour atteindre cet objectif. Maitre Mohammed Cherfi, expert dans les affaires africaines a affirmé, à l’occasion d’une table ronde sur « le Droit de souveraineté et l’ingérence étrangère » à Alger, que l’Algérie fait face à un risque de tentatives de formation de minorités ethniques ou religieuses justifiant le droit de l’ingérence étrangère. Il a indiqué que les ONG travaillent actuellement sur un « projet de minorités », à l’image du Darfour au Soudan et du Tibet en Chine.

Dans ce cadre, il a fait allusion à la crise vécue par la région de la Kabylie en 2001, que certaines parties étrangères ont voulu utiliser pour appeler à l’ingérence étrangère au profit des habitants de cette région. Il a également fait allusion aux rapports établis depuis deux ans sur ce que les ONG qualifient de protection des Chrétiens et des libertés religieuses en Algérie. Cherfi a affirmé que les ONG à l’instar d’ « Amnesty International », « Reporters sans Frontières » et « Human Rights » dépendent de certains pays et lobbies internationaux, qui les utilisent pour rassembler les justificatifs nécessaires à l’ingérence directe ou indirecte dans les affaires internes des pays ciblés.

Synthèse de Souad, www.algerie-dz.com
D’après El Khabar