ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

La Danemark ferme son ambassade en Algérie

 
Le Danemark a décidé de fermer son ambassade en Algérie en invoquant des raisons sécuritaires qui imposent une fermeture provisoire.
samedi 26 avril 2008.

Le Danemark et l'Algérie. Le Danemark a pris la décision de fermer « provisoirement » son ambassade en Algérie. La raison invoquée par les autorités danoises en est que leurs services du renseignement estiment que les menaces terroristes contre les intérêts danois au Danemark et à l’étranger se seraient accrues après la reproduction des caricatures du Prophète Mohamed dans leur presse nationale en février dernier. Copenhague prétend avoir ainsi réagi par principe de précaution. Le geste danois n’aurait pas suscité l’ire des Algériens, s’il ne s’était limité à la fermeture des seules ambassades à Alger et Kaboul. Passe pour la véracité de l’explication danoise, mais puisque menaces il y aurait sur les intérêts du Danemark à l’étranger en conséquence de cette affaire des caricatures, elles concernent toutes les représentations de ce pays dans le monde musulman. Pourquoi alors le choix d’Alger qui implique que notre pays est le seul du monde musulman avec l’Afghanistan où les autorités danoises craignent que les menaces terroristes pourraient se concrétiser.

Par sa décision, le Danemark a pris la responsabilité d’ouvrir une crise diplomatique avec notre pays qui ne sera pas sans conséquence négative sur le partenariat et la coopération algéro-danois. Les autorités algériennes ne peuvent en effet se contenter de prendre acte du geste à la fois malveillant, inamical et portant atteinte à l’image internationale de l’Algérie. Pour l’heure, encore silencieuses sur la décision de fermeture de l’ambassade danoise à Alger, elles réagiront à n’en point douter avec fermeté et sans concession, tant Copenhague a clairement montré en la circonstance qu’elle ne fait pas confiance aux assurances et aux mesures sécuritaires de l’Etat algérien. Pour Alger, l’initiative danoise vient battre en brèche tout le travail qui a été fait depuis les attentats d’avril et décembre 2007 pour convaincre l’opinion internationale que la situation sécuritaire est sous contrôle. Le geste inamical du Danemark peut fort bien procéder d’une manoeuvre globale visant à décrédibiliser le succès enregistré par l’Algérie dans la lutte antiterroriste.

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
D’après le Quotidien d’Oran