ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’extradition de Rafik Khalifa en Algérie décidée en mai

 
La décision d’extradition de Rafik Khalifa en Algérie pourrait être prise en mai prochain par la justice britannique.
samedi 26 avril 2008.

Rafik Khalifa recherché en Algérie. Le tribunal de Westminster du centre de Londres a fixé, avant-hier, les dates du 29 et 30 mai et 03 juin, afin de commencer à étudier la possibilité d’extradition de Abdelmoumen Rafik Khalifa en Algérie où il est recherché par la justice algérienne. La décision du tribunal intervient après qu’il ait adopté, antérieurement et de manière officielle, la possibilité d’examiner le contenu du mandat d’arrêt algérien, après que la défense de Khalifa ait récusé son aspect général. La défense de Rafik Khalifa a exprimé, lors de la séance d’avant-hier, sa préoccupation devant le maintien de son client en prison à Wandsworth au sud de Londres, conformément à un mandat d’arrêt français émis il y a plus d’un an.

Rafik Khalifa qui refuse de rentrer en Algéire, s’est d’ailleurs plaint à l’intérieur de sa prison de sa longue période de détention. Ce dernier était aussi absent de l’audience d’avant-hier mais il a déclaré au juge à travers le video linking qu’il désire bénéficier des mesures de libération provisoire. Il est attendu que les audiences du prochain procès conduisent à une discussion juridique entrant dans les détails de l’affaire Khalifa et ses racines, depuis d’apparition de l’empire financier jusqu’à sa chute. La défense de Khalifa tente de « se concentrer sur les affaires des droits de l’Homme, le système politique et judiciaire en Algérie, afin d’annuler toute décision prise dans le sens de la livraison de Khalifa à l’Algérie » où est condamné à la prison à perpétuité.

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
D’après El Khabar