ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Le 3e plus grand barrage d’Algérie achevé avant 2010

 
Le troisième plus grand barrage en Algérie sera réceptionnée en juillet 2009 selon le ministre Abdelmalek Sellal.
mardi 29 avril 2008.

Un barrage en Algérie. La troisième plus grande infrastructure hydraulique en Algérie sera réceptionnée en juillet 2009. Il s’agit du barrage Koudiat Asserdoune dans la daïra de Lakhdaria, wilaya de Bouira. En visite de travail et d’inspection hier dans cette wilaya, Abdelmalek Sellal, ministre des ressources en eau s’est montré plutôt satisfait de la cadence d’avancement des travaux. Selon les explications fournies sur place par les responsables de la société réalisatrice (Razel France), le taux d’avancement des travaux a atteint les 88%. A part le casse-tête de recasement des citoyens habitant la périphérie de l’ouvrage, toutes les autres contraintes ont été solutionnées. Ayant instruit les responsables locaux de résoudre ce problème dans les plus brefs délais, le ministre indiquera que les vrais obstacles qui hypothèquaient, dans un passé récent, la réalisation de ce barrage « sont actuellement dépassés ».

D’une capacité globale de 640 millions de m3, l’achèvement de cette infrastructure a enregistré du retard des suites de la résiliation d’un premier contrat avec une société italienne et de problèmes géologiques liés notamment au glissement de terrain. Selon le ministre, « le séisme du 21 mai 2003 a, à son tour, permis de déceler d’autres failles ». D’où toute la nécessité de refaire les études techniques et y appliquer les méthodes les plus poussées dans le domaine. Outre l’évacuation de 1 million de m3 supplémentaires de terres, une importance capitale a été accordée au volet relatif à la sécurité de ce barrage. Ainsi, explique-t-il, « le barrage Koudiat Asserdoune est conçu pour résister à un séisme d’une magnitude de 7,5 sur l’échelle de richter ». M. Sellal a expliqué, tout de même, qu’une partie du 3e plus grand barrage d’Algérie sera réceptionnée provisoirement en juillet 2008 et alimentera en premier lieu les wilayas de Tizi Ouzou et de Bouira. Une fois tout l’ouvrage achevé et les stations de transfert mises en œuvre, les wilayas de M’sila, Médéa ainsi que la nouvelle ville de Boughzoul seront à leur tour desservies.

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
D’après le Jour d’Algérie