ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Al-Qaida en Algérie recrute des terroristes graciés

 
Al-Qaida en Algérie a recruté pas moins de 200 anciens terroristes islamistes libérés par la justice dans le cadre de la loi sur la réconciliation nationale.
mercredi 30 avril 2008.

Des terroristes d'al-qaida en Algérie. Les enquêtes des services de sécurité indiquent qu’environs 200 islamistes élargis dans le cadre de la charte de réconciliation en Algérie, sur un total de 2200, ont rejoint les maquis afin de renforcer les rangs d’Al Qaïda. L’organisation refuse par ailleurs de reconnaître que Mokhtar Belmokhtar surnommé Khaled Abou El Abbès l’ai quitté définitivement pour entrer, depuis une année maintenant, dans des négociations avec les services de sécurité afin de bénéficier des dispositions de la réconciliation, avec au moins 20 de ses fidèles. Par ailleurs, l’organisation terroriste Al Qaïda au Maghreb islamique est entrée dans une nouvelle guerre de propagande afin de couvrir l’ampleur de ses pertes humaines au mois d’avril, une année après le double attentat qui a ciblé le Palais du Gouvernement et le centre de sûreté de Bab Ezzouar. L’organisation a nié à l’occasion la reddition de Mokhtar Belmokhtar.

L’organisation terroriste a reçu, le mois dernier, un coup dur dans ses principaux fiefs à Boumerdés (nord de l’Algérie), où l’armée a abattu 10 de ses éléments qui étaient cachés dans des grottes forestières de la région de Thenia. Al-Qaïda a essayé de couvrir ses pertes dans cette région, en affirmant dans un communiqué paru, avant-hier, que ses éléments sont sortis sains et saufs de ce qu’elle a appelé la bataille sanglante, et selon elle les pertes se trouvent dans les rangs de l’armée. Cette attitude reflète en réalité une partie de la guerre psychologique adoptée depuis longtemps par l’organisation, pour éviter à ses éléments d’être influencés par les défaites d’Al Qaïda.

Synthèse de Rayane, www.algerie-dz.com
D’après el Khabar