ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Michèle Alliot-Marie en Algérie dès lundi

 
La ministre française de l’Intérieur Michèle Alliot-Marie est attendue lundi à Alger en Algérie pour une visite de travail de quarante-huit heures.
samedi 3 mai 2008.

Michèle Alliot-Marie en visite en Algérie. Hormis des entretiens avec son homologue algérien, Noureddine Yazid Zerhouni, aucune indication n’était disponible, hier, en fin de journée, sur le programme de du séjour en Algérie de Michèle Alliot-Marie et sur un éventuel entretien avec le président Bouteflika. C’est la première fois, depuis le début du quinquennat de Nicolas Sarkozy à la tête de l’Elysée, que le locataire de la place Beauvau - siège du ministère de l’Intérieur - se rend en Algérie. Mme Alliot-Marie n’était pas du voyage à l’occasion de la visite d’Etat du président français en Algérie. Son dernier séjour en Algérie remonte à l’été 2004 dans les habits de ministre de la Défense du gouvernement de Jean-Pierre Raffarin. Une première depuis la signature des accords d’Evian en 1962. « Premier flic de France », selon la formule en vogue depuis la nomination, en mars 1906, de Georges Clemenceau à la tête de ce département ministériel, Michèle Alliot-Marie s’y rendra, cette fois ci, « dans le cadre des relations bilatérales en matière de sécurité », indique-t-on de source française.

La ministre Michèle Alliot-Marie évoquera, avec son homologue algérien, Noureddine Yazid Zerhouni, le « renforcement de la coopération » sectorielle entre la France et l’Algérie en matière d’anti-terrorisme et de lutte contre la criminalité organisée, selon les éléments de langage communiqués par son entourage. Aucune indication n’a pu être obtenue de source diplomatique algérienne à Paris. Signe que la coopération entre les deux ministères chemine ; Michèle Alliot-Marie est la énième responsable de la place Beauvau à se rendre en visite de travail à Alger. Rien que durant la dernière décennie, quasiment tous ses prédécesseurs - dont Sarkozy et Jean Pierre Chevenement - s’y sont rendus seuls ou en accompagnateurs de l’ancien locataire du Palais de l’Elysée, Jacques Chirac.

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
D’après le Quotidien d’Oran