ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Plus de 40 terroristes éliminés en Algérie en trois mois

 
Plus de 40 terroristes ont été éliminés en mois de trois mois en Algérie notamment dans les wilayas de Boumerdès et Tizi-Ouzou.
samedi 3 mai 2008.

L'armée lutte contre les terroristes en Algérie. Ces succès dans la lutte contre le terrorisme en Algérie ont eu lieu, juste après, deux attentats kamikazes ayant respectivement endeuillé les localités de Naciria et Thénia, au mois de janvier dernier. Mais la situation reste fragile dans différentes zones de l’est d’Alger. Et c’est ce qui explique, et pour cause, le redéploiement des forces de sécurité au moindre indice de présence des groupes terroristes. Dans la nuit de lundi à mardi, vers 23h, de fortes détonations ont été entendues par les habitants d’une agglomération secondaire de Khemis El Khechna. Une patrouille militaire a ouvert le feu, ce soir-là, sur un groupe d’individus non identifiés qui rodait autour d’un hameau jouxtant le lieu dit Plateau. Les assaillants ont pu prendre la fuite, a-t-on indiqué. Moins d’une semaine auparavant, une troupe de l’ANP est méthodiquement intervenue suite au signalement d’un groupuscule de l’ex-GSPC dans le maquis du nord-ouest de Thénia.

Deux éléments de ladire horde sanguinaire ont été mortellement atteints par les tirs des militaires. Il y a eu là, deux jours plus tard un mécompte. Les forces combinées de sécurité qui progressaient vers d’autres coins suspects furent stoppées par deux bombes artisanales. Le double attentat à l’explosif avait fait neuf blessés dans les rangs des services de sécurité. Des cantonnements et guérites sont alors installés, entre Oued Halouane et Sidi Yahia, pour surveiller les faits et gestes des groupuscules sanguinaires. On ne connaît pas avec précision le nombre de terroristes encore en cavale en Algérie. Mais affiliés aux phalanges sanguinaires d’el ansar, el arkam, el feth ou en-nour (dont il ne reste que quelques proches dit-on du côté de Draâ EL Mizan), les serriates de l’ex-GSPC peuvent encore frapper. Résolue à les combattre jusqu’à anéantissement du terrorisme en Algérie, l’Armée quadrille constamment les anciennes bases de repli de cette organisation terroriste d’obédience salafiste.

Synthèse de Rayane, www.algerie-dz.com
D’après La Dépêche de Kabylie