ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie célèbre la Journée de la liberté de la presse

 
L’Algérie a célébré hier 3 mai la Journée internationale de la liberté de la presse.
dimanche 4 mai 2008.

La presse en Algérie. A l’occasion de la 18e Journée internationale de la liberté de la presse, le ministère de la Communication a organisé une réception en l’honneur des journalistes à l’hôtel Hilton d’Alger et qui a vu la participation du staff gouvernemental presque au complet, à leur tête le chef de l’exécutif Abdelaziz Belkhadem. Une minute de silence a été observée à la mémoire de tous les journalistes assassinés lors de la décennie noire. Dans son intervention, le ministre de la Communication Abderrachid Boukerzaza qui a tenu à rendre hommage aux journalistes happés par le terrorisme, a plaidé pour « la professionnalisation de la presse en Algérie à travers le dialogue ». Mais le message le plus attendu est peut-être celui du chef de l’Etat et qui a été lu par l’un de ses conseillers, M. Ali Boughazi.

« La presse est un partenaire à part entière dans la liberté d’expression et la construction de la démocratie en Algérie », a indiqué le président de la République dans son message en soulignant que la presse algérienne comptabilise énormément d’expériences dans son domaine. Le président de la République a souligné également que la modernisation du secteur de la communication et des télécommunications est un devoir pour les autorités publiques. « Après l’ouverture du champ médiatique et la consécration de la liberté de la presse, la mission de la presse algérienne doit être orientée aujourd’hui vers la professionnalisation ». Les meilleures conditions de réussite résident dans la formation et en prenant en considération les nouvelles méthodologies en matière de communication, est-il souligné dans le message.

Synthèse de Kahina, www.algerie-dz.com
D’après le Quotidien d’Oran