ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie et la France discutent de coopération sécuritaire

 
Plusieurs accords de coopération sécuritaire entre l’Algérie et la France seront signés à l’occasion de la visite de Michèle Alliot-Marie à Alger.
lundi 5 mai 2008.

L'Algérie, la France et la sécurité. Le ministre de l’Intérieur, M. Nourredine Yazid Zerhouni, a expliqué que les discussions qu’il aura avec la ministre de l’Intérieur française, Mme Michèle Alliot-Marie, qui doit bientôt arriver en Algérie, porteront sur deux sujets essentiels, à savoir, la coopération dans le domaine sécuritaire et le secteur de la protection civile. Le ministre Zerhouni a introduit la visite d’Alliot-Marie, qui va durer deux jours, dans le cadre de la coopération entre le ministère de l’Intérieur français et ses homologues en Afrique du Nord, dans le bassin méditerranéen et le Maghreb. Il a indiqué, hier, aux journalistes à l’Assemblée Populaire Nationale, qu’il abordera les questions relatives à la sécurité dans la région de la méditerranée et du Maghreb.

Nourredine Yazid Zerhouni évoquera également la question de la coopération dans le domaine de la protection civile, sans expliquer si des accords dans les deux domaines vont être signés. La déclaration du ministre de l’Intérieur intervient en marge de l’adoption du projet de loi relatif à l’entrée et au séjour des étrangers en Algérie. Les membres de la Chambre basse ont adopté 18 amendements qui ont été apportés aux textes de loi de ce projet par la commission juridique et les députés. Pour sa part, M. Messaoud Chihoub, président de la commission des affaires juridiques et administratives et des libertés a indiqué à El Khabar : « nous avons veillé, à travers les amendements apportés à la loi par la commission, à garantir la protection des étrangers résidents en Algérie, en vertu de la Constitution ».

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après El Khabar