ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie disposée à recevoir des rapporteurs de l’ONU

 
L’Algérie ne s’oppose pas à recevoir le rapporteur spécial des Nations Unies sur la liberté d’expression et les droits de l’homme.
dimanche 11 mai 2008.

L'Algérie et l'ONU. L’Algérie a exprimé une disposition de principe, pour recevoir le rapporteur spécial des Nations Unies sur la liberté d’expression et d’opinion, ainsi que la rapporteuse spéciale sur la lutte contre la torture. Cependant, les Nations Unies désirent aussi la réception de l’équipe concernée par les cas de disparition forcée, et le rapporteur spécial concerné par la protection des droits de l’Homme et des libertés fondamentales dans le contexte de la lutte antiterroriste, ainsi que le rapporteur spécial concerné par les cas de peine de mort en dehors de la justice.

La Fédération internationale des droits de l’Homme souhaite que l’Algérie accepte de recevoir des rapporteurs spéciaux dans le sillage de sa disposition de principe. La fédération a insisté sur de nombreux points adressés au gouvernement algérien, dans la première séance de revue cyclique internationale des droits de l’Homme. Elle a appelé, surtout, à accepter la visite du rapporteur spécial sur la torture, qui a avait été refusée par l’Algérie en 1997. La fédération a déclaré dans un communiqué dont El Khabar a obtenu une copie, qu’elle exprime, dans le cadre général, son inquiétude sur ce qui a trait au maintien de l’état d’urgence en Algérie depuis 1992.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après El Khabar