ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Les assassins d’un garçon en Algérie arrêtés en France

 
Les assassins d’un jeune garçon en Algérie ont été arrêtés en France grâce à une coopération exemplaires entre les polices algérienne et française.
samedi 17 mai 2008.

Les tueurs d'un garçon en Algérie arrêtés en France. Le 21 janvier 2007, le petit Ameur Ferdi avait été enlevé à la sortie de l’école dans la localité d’El-Eulma (Algérie) où ses parents sont commerçants. Sa famille avait reçu par SMS une demande de rançon d’un million de dinars algériens, menaçant de tuer l’enfant si elle signalait sa disparition à la police algérienne. Trois jours plus tard, le corps sans vie de l’enfant Ameur Ferdi était retrouvé en contrebas d’une route, à Tizi N’bechar, près de Sétif. Les soupçons se sont portés rapidement sur un de ses oncles, aperçu dans le quartier où s’était produit le rapt. Samir Ferdi, 28 ans, qui a la double nationalité (franco-algérienne), a été localisé dans le courant de l’année 2007 chez sa sœur domiciliée à Firminy (Loire, France). Il a été interpellé sur instruction du parquet de Saint-Etienne le 7 novembre dernier à Saint-Victor-sur-Loire (Loire), alors que s’achevait le contrat de travail le liant à son employeur. Samir Ferdi a ensuite été mis en examen pour « enlèvement et séquestration de mineur, suivis de mort », et placé en détention provisoire à la prison de La Talaudière (Loire), a indiqué le procureur de la République de Saint-Etienne, Jacques Pin, confirmant les informations du quotidien régional le Progrès. Un second suspect, Azzedine Gherraf, 45 ans, de nationalité algérienne, a été interpellé en avril à Lyon. Mis en examen pour « complicité », il a, lui, aussi été placé en détention provisoire.

Synthèse de Rayane, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant