ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Deux terroristes éliminés à Tizi-Ouzou en Algérie

 
Deux terroristes ont été éliminés à dans la wilaya de Tizi Ouzou (nord de l’Algérie) par les forces de sécurité.
jeudi 22 mai 2008.

Des soldats à Tizi-Ouzou en Algérie. Les forces de sécurité poursuivent leurs opérations contre les éléments du GSPC qui sévissent en Kabylie dans le nord de l’Algérie. Deux autres terroristes ont été abattus, durant la nuit du mardi, à la périphérie de la ville de Tizi-Ouzou, suite à des informations parvenues aux services de sécurité. En effet, peu après 21h, une unité d’élite de l’ANP, embusquée aux abords de la rocade sud de la ville de Tizi-Ouzou, à hauteur de la bretelle menant vers Béni-Douala a pris pour cible un véhicule de marque Peugeot 206 à bord duquel se trouvaient deux terroristes qui transitaient par la région. Deux armes de type Kalachnikov ont été retrouvées sur les deux cadavres. Les deux dépouilles ont été déposées à la morgue de l’hôpital de Tizi-Ouzou. L’opération d’identification a révélé que l’un des deux terroristes serait O.M, 30 ans, natif de Sidi Naâmane qui était dans les maquis terroristes depuis 1997. (Connectez-vous sur le forum algerie-dz.com pour commenter l’article : http://www.algerie-dz.com/forums)

Tandis que le second, selon les quelques indications fournies par des sources sécuritaires, est âgé de 30 ans et répondrait aux initiales K.H et serait natif de l’Algérois. Ces derniers étaient, aussi, en possession de documents liés à l’organisation de Droukdel. L’opération de mardi soir intervient moins de 48 heures après l’élimination de Moussa Kerrar, dans un appartement à la nouvelle ville de Tizi-Ouzou qui n’est autre que le frère de l’ »émir » Mustapha Baghlia éliminé, lui, en mai 2003 près de Dellys (nord de l’Algérie). Sa neutralisation était le fruit d’un travail de renseignement mené par les services de sécurité qui le filaient depuis plusieurs jours pour savoir ce qu’il faisait avec un lot important de médicaments acheté. D’autant plus qu’il était en contact avec d’autres éléments armés du GSPC qui lui auraient même rendu visite dans l’appartement où il s’était réfugié depuis quelque temps, déjà.

Synthèse de Rayane, www.algerie-dz.com
D’après le Quotidien d’Oran