ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie consacrera des milliards à la lutte contre le terrorisme

 
L’Algérie prévoit de consacrer quatre milliards d’euros dans la lutte contre le terrorisme islamiste selon le ministre Yazid Zerhouni.
samedi 24 mai 2008.

L'Algérie lutte contre le terrorisme. Le ministre de l’Intérieur et des collectivités locales, M. Noureddine Yazid Zerhouni, a indiqué que l’Algérie a consacré plus de 4 milliards d’euros dans sa lutte contre le terrorisme et le crime organisé. Rappelant la menace que constitue le terrorisme transnational sur la région méditerranéenne, le ministre a signalé que notre pays a consenti de lourds sacrifices et a mis en oeuvre des moyens considérables pour augmenter ses capacités de réponse. Il citera à ce titre, la décision du gouvernement de renforcer de « façon exceptionnelle » les moyens des services de sécurité et partant, de doubler les effectifs de la direction générale de la Sûreté nationale et de la Gendarmerie nationale sur la période 2006-2010, soit un budget supplémentaire de 4 milliards d’euros. « Ces sacrifices, tels que consentis, sont également une contribution supplémentaire de l’Algérie au service de notre sécurité collective », a-t-il indiqué. Le ministre s’est dit, en outre, « convaincu que des initiatives solidaires et complémentaires de nos partenaires consolideront l’efficacité de notre lutte, à la mesure de l’ampleur de ces investissements humains et matériels ». (Une Opinion ? Connectez-vous sur le forum algerie-dz.com pour commenter l’article : http://www.algerie-dz.com/forums)

Tout en insistant sur le défi de la « cyberpropagande » terroriste, une « guerre psychologique » d’une nouvelle dimension, le ministre de l’Intérieur a plaidé pour l’implication des médias dans la lutte contre le terrorisme. « Si, jusqu’à ce jour, notre action s’est concentrée sur les traitements essentiellement sécuritaires du phénomène terroriste, il me semble que nous ne devrions pas négliger la nécessité des actions aux plans médiatique et de la communication », a-t-il indiqué. Réitérant à l’occasion, que le sécuritaire à lui seul ne suffit pas, M. Zerhouni a indiqué que les pays concernés par le phénomène du terrorisme à l’instar de l’Algérie, doivent, peut-être, faire le maximum pour convaincre les médias de s’impliquer dans la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme, phénomènes qui doivent être « intelligemment combattus ». Le ministre a souligné que « si le contexte international dominé par la situation en Palestine, l’occupation de l’Irak, les agressions contre le Liban en 2006, sont autant de réalités exploitées pour justifier le recours à l’acte terroriste, nous ne devons pas négliger d’autres facteurs qui rendent notre combat plus difficile et favorisent la glorification et une certaine justification du phénomène du terrorisme qui peut apparaître comme une résistance légitime ».

Synthèse de Kahina, www.algerie-dz.com
D’après le Quotidien d’Oran