ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Les vétérinaires en grève en Algérie dès samedi

 
Le syndicat des vétérinaires fonctionnaires de l’administration publique en Algérie a lancé un appel à une grève du 31 mai jusqu’au 2 juin.
mardi 27 mai 2008.

La grève des vétérinaires en Algérie. Un préavis de grève a été déjà déposé par le SNVFAP, mercredi dernier, lit-on dans un communiqué rendu public, hier. Le communiqué du syndicat évoque une situation de blocage et un silence sur les revendications des vétérinaires de la part des autorités compétentes en Algérie à savoir ceux de la direction générale de la fonction publique et le ministère des Finances. Le syndicat des vétérinaires avait observé, du 12 avril au 2 mai, un mouvement de protestation qu’ils ont appelé « griffe de la colère ». Celui-ci avait consisté à ne pas apposer leurs griffes sur les documents officiels. Les rédacteurs du communiqué indiquent que la tutelle et les autorités compétentes sont restées indifférentes « et ce, malgré l’appel du syndicat à la reprise du travail afin de démontrer sa bonne foi et ses demandes d’audience répétées ». (Une Opinion ? Connectez-vous sur le forum algerie-dz.com pour commenter l’article : http://www.algerie-dz.com/forums)

Le communiqué du SNVFAP ajoute que le bureau national du syndicat a reçu les procès-verbaux des assemblées générales des sections syndicales des 41 wilayas d’Algérie adhérentes, mandatant le conseil national pour prendre toutes les dispositions nécessaires. Ils ont affirmé que la décision de recourir à la grève a été prise lors du conseil consultatif qui s’est tenu en date du 08 mai passé. Enfin, le recours à ce deuxième débrayage reste aux yeux des vétérinaires le seul moyen pour l’aboutissement de leurs revendications. Les vétérinaires exigent l’application de l’avant-projet du statut des médecins vétérinaires et médecins vétérinaires spécialisés, tel qu’il a été rédigé en commun accord avec la tutelle, la récupération de la prime vétérinaire spécifique qui a été assimilée par le ministère des Finances à l’indemnité globale spécifique. Le syndicat revendique aussi son association à la discussion sur le projet du régime indemnitaire ainsi que l’ouverture du dialogue sur le fonctionnement et le devenir des services vétérinaires en Algérie.

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
D’après le Quotidien d’Oran