ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Les voyous paralysent Oran

 
Des centaines de voyous enragés ont paralysés la ville d’Oran après la relégation du mouloudia d’Oran en 2e division.
mercredi 28 mai 2008.

La police face aux voyous à Oran. La ville d’Oran a été totalement paralysée, hier, et la terreur s’est emparée des citoyens, lorsque les supporteurs du Mouloudia d’Oran ont traduit leur colère dans les rues de la ville, après que leur équipe soit descendue en seconde division pour la première fois de son histoire. Les actes de violence et de vandalisme ont commencé aux premières heures de la matinée, au niveau de plusieurs régions de la ville, comme les quartiers de Sidi El Bachir, El Hamri, El Othmania, la Cité des Castors, El Mekri, la nouvelle ville, Saint-Antoine, Ibn-Sina et le centre-ville d’Oran. Les commerçants et les citoyens se sont alors dépêchés de fermer boutique et d’éloigner leur véhicule, de même que certaines entreprises publiques et privées ont fermé leurs accès et leurs portes.

Cependant, beaucoup d’entreprises ont été détruites, à commencer par l’entrepôt de l’entreprise El Riad située dans le Boulevard des martyrs de quartier d’El Hamri, fief du Mouloudia qui a été attaqué dans la nuit d’avant-hier. La circulation a également été interrompue à plusieurs endroits d’Oran à l’aide de barricades et de pneus brûlés. Par ailleurs, tous les transports en commun ont suspendu leur activité, ce qui a empêché un grand nombre de travailleurs de rejoindre leur poste. Les policiers et les éléments des forces antiémeutes ont utilisé les chiens et les gaz lacrymogènes afin de disperser les manifestants. Cependant, les autorités locales se sont enfermées dans le silence à l’exception de l’intervention du président de l’APW à la radio, afin d’appeler les citoyens au calme. El Khabar a appris de sources sûres que les incidents ont occasionné 70 blessés parmi les policiers, dont 30 sont dans une situation qui nécessite un arrêt de travail.

Synthèse de Rayane, www.algerie-dz.com
D’après El Khabar