ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Les épreuves du bac Algérie 2008 débutent ce matin

 
C’est aujourd’hui que débutent les épreuves du bac Algérie 2008 à travers les 2.162 centres d’examens du pays.
samedi 7 juin 2008.

Candidats au Bac Algérie 2008. Ils sont près de 600.000 candidats et candidates au bac Algérie 2008, 599.702 exactement, à se présenter aujourd’hui pour cette première session spéciale « programmes de la réforme » qui est caractérisée par une réduction des filières enseignées de 15 à seulement six filières après la suppression progressive, ces trois dernières années, de certaines filières dites techniques. Il s’agit des filières de Lettres et Philosophie, Langues étrangères, Siences exactes, Mathématiques, Gestion/Economie, et Techniques/Mathématiques avec les options Gestion mécanique, Génie électrique, Génie civil et Génie de procédés. Le ministère de l’Education nationale a réquisitionné, pour cette session 2008, 110.000 enseignants du secondaire et du moyen pour la surveillance et 25.000 correcteurs qui seront mobilisés, durant trois semaines, dans les 49 centres de correction du pays.

La nouveauté de cette session du bac Algérie 2008 reste le lancement d’un train de mesures par le département de Benbouzid, afin d’assurer une meilleure transparence dans la correction des copies et prévenir les erreurs survenues durant la dernière session du Baccalauréat. Parmi les mesures prises par le ministère et destinées à assurer les « meileures conditions de réussite » aux candidats, tout en veillant à la « préservation du niveau intrinsèque de ce diplôme », figurent la délimitation du seuil de progression pédagogique effectivement enseignée et sur la base de laquelle les sujets d’examen ont été élaborés. Il y a également la possibilité pour les élèves de choisir entre deux sujets d’examen pour chaque matière et, enfin, un temps supplémentaire d’une demi-heure accordée, en sus du temps réglementaire réservé au traitement de chaque sujet. Concernant la correction des copies des épreuves du Bac Algérie 2008, la tutelle a mis le paquet cette année pour prévenir tout dysfonctionnement à travers l’édition d’un nouveau guide pratique destiné aux personnels des centres de correction (chefs de centres, observateurs, surveillants) qui précise au détail toutes les procédures nécessaires pour assurer les meilleures conditions de correction des copies.

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
D’après le Quotidien d’Oran