ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Double attentat à Boumerdès en Algérie

 
Un double attentat à la bombe a a endeuillé la localité de Béni-Amrane (Boumerdès, Algérie) en faisant 13 morts et plusieurs blessés graves.
lundi 9 juin 2008.

Deux attentats terroristes en Algérie. L’hydre islamiste locale s’est attaquée, hier en fin d’après-midi, au “siège” de la société française Razel située au niveau de la gare ferroviaire de Béni-Amrane, au sud-est de Boumerdès (nord de l’Algérie). Surveillé par une patrouille de gendarmes, le périmètre en question a été la cible d’une double attaque terroriste à la bombe artisanale. La première, entendue vers 17 h, aurait fait, selon certaines sources, huit morts dans les rangs des gendarmes, et d’autres ajoutaient qu’à l’instant même, on enregistrait la mort de deux Français et d’un Algérien exerçant comme chauffeur dans la société Razel, engagée là, depuis février dernier, pour rouvrir le tunnel de Ammal.

En intervenant pour secourir les blessés, les services de la Protection civile déplorent trois morts dans leurs rangs, suite à l’explosion d’une autre bombe, une demi-heure plus tard. Certaines sources font état, au total, de 13 morts et pas moins de 5 blessés dont un grièvement. L’attaque terroriste d’hier rappelle l’attentat perpétré, il y a plus de deux mois, contre la Garde communale de Souk-El Had (nord de l’Algérie) dont le siège est situé à proximité d’une société chinoise engagée dans la reconstruction post-séisme. Selon toute apparence, l’ex-GSPC veut diaboliquement renouer avec sa stratégie meurtrière ciblant les institutions étrangères. L’entreprise française Razel est installée à Beni-Amrane depuis quatre mois pour engager les travaux de réparation du tronçon ferroviaire endommagé, pour rappel, suite à une collision entre deux trains.

Synthèse de Rayane, www.algerie-dz.com
D’après La Dépêche de Kabylie