ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Alfredo Pérez Rubalcaba en Algérie

 
L’Espagnol Alfredo Pérez Rubalcaba effectue une visite en Algérie où il abordera les questions de coopération sécuritaire entre Madrid et Alger.
dimanche 15 juin 2008.

Alfredo Pérez Rubalcaba en visite en Algérie. Le ministre espagnol de l’Intérieur, Al-fredo Pérez Rubalcaba, est attendu aujourd’hui à Alger en Algérie. Cette visite intervient à la veille de la tenue à Madrid (16 et 18 du mois en cours) d’une rencontre internationale, la quatrième du genre, consacrée à la lutte contre le terrorisme nucléaire. Pour ce quatrième rendez-vous de l’Initiative globale de lutte contre le terrorisme nucléaire et auquel prendront part outre les 71 pays membres signataires d’une déclaration de principes, des représentants de l’Union européenne et de l’AIEA ainsi que plusieurs experts, le ralliement du groupe par d’autres Etats est assigné comme objectif. Mais l’Algérie a décidé de ne pas prendre part au rendez-vous de Madrid, en raison de la persistance de l’embargo international qui lui est imposé en matière de vente de produits chimiques ainsi que par rapport au contenu d’un communiqué du département d’Etat américain l’excluant du groupe des 71 pays membres de l’Initiative globale de lutte contre le terrorisme nucléaire.

Certains observateurs indiquent que la venue à Alger du ministre espagnol de l’Intérieur entre également dans le cadre de la coopération entre les deux pays en matière de lutte contre le terrorisme et l’immigration clandestine. D’autres, par contre, lient cette visite au souhait des responsables espagnols de voir l’Algérie prendre part à la rencontre de Madrid. Au cours de cette dernière, il est prévu entre autres, l’examen des évolutions du plan de travail fixant des domaines prioritaires comme le contrôle des matériaux nucléaires au niveau des frontières et l’échange d’information en matière de lutte contre le terrorisme nucléaire. Aussi, les participants mettront l’accent également sur l’importance d’une plus grande intégration de leur pays dans les domaines de la dissuasion et la détection nucléaires ainsi que de renforcer la coopération entre les secteurs public et privé dans le domaine nucléaire, au regard de l’importance de ce dernier secteur dans la chaîne d’approvisionnement nucléaire dans de nombreux pays.

Synthèse de Kahina, www.algerie-dz.com
D’après le quotidien d’Oran