ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Al-Qaida en Algérie revendique deux attentats

 
Les terroristes d’Al-Qaida en Algérie ont revendiqué les deux double attentats de Bordj El Kiffan et de Béni Amrane.
dimanche 15 juin 2008.

Un terroriste kamikaze d'al-Qaida en Algérie. L’organisation d’Al Qaïda au Maghreb islamique a revendiqué les deux double-attentats de Bordj El Kiffan dans la capitale et Béni Amrane dans la wilaya de Boumerdés dans le nord de l’Algérie. L’organisation terroriste a également publié les photos de deux personnes qui, selon, elle, se sont faites explosées lors de la première opération, comme elle a menacé les Français de les cibler, chaque fois que l’occasion se présentera. Dans un communiqué diffusé sur internet, hier, et auquel El Khabar a eu accès, il a été indiqué que la personne qui s’est faite explosée dans la caserne de la Garde républicaine à Bordj El Kiffan, le 4 juin, s’appelle « Youssef Abou Bassir El Assimi ».

Al Qaïda en Algérie a joint la photo de ce dernier au communiqué, et il est apparu souriant avec une arme à la main. Le deuxième kamikaze s’appelle « Ibrahim El Adhem », et il a ciblé, toujours selon l’organisation, des soldats qui fréquentaient le café situé près de la caserne de la Garde communale. Des sources sécuritaires indiquent que l’âge du premier ne dépasse pas 27 ans, et qu’il est originaire du quartier La Montagne dans la banlieue sud de la capitale, il a rejoint récemment les fiefs terroristes. Quand à El Adhem, il est né en 1969 à Khemis El Khechna dans la wilaya de Boumerdés. Une personne qui l’a rencontré dans les fiefs du groupe Salafiste a déclaré qu’il était un élément actif dans les cellules de soutien aux premiers groupes terroristes dans le début des années 90.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après El Khabar