ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Cinq militaires assassinés en Algérie

 
Plusieurs attentats terroristes commis à Tizi Ouzou et à Jijel dans le nord de l’Algérie ont causé la mort de cinq militaires et plusieurs blessés.
samedi 28 juin 2008.

Des militaires en Algérie. Deux militaires ont été tués et dix autres blessés hier au cours d’un double attentat terroriste ayant ciblé des militaires stationnés dans la localité de Aït Chaffaa, à 70 km au nord-est du chef-lieu de la wilaya de Tizi Ouzou (nord de l’Algérie), a-t-on appris de sources sécuritaires. Selon les premières indications, le premier attentat a visé une unité de l’ANP à Aït Chafaa vers une heure du matin du vendredi faisant quatre blessés parmi les militaires alors que le second s’est produit dans l’après-midi de la même journée peu après 14 heures au village Tigrine, non loin de Aït Chafaa où l’explosion d’une bombe au passage d’un convoi de l’armée suivie d’un accrochage a fait deux morts parmi les militaires et 5 autres blessés.

Trois gendarmes et un membre de la garde communale ont été assassinés et deux autres gendarmes et un autre garde communal blessés dans la matinée de jeudi à l’entrée Est de la localité côtière de Aftis, relevant de la commune d’El-Aouana, située à 20 km de la ville de Jijel (nord de l’Algérie). Selon des sources sécuritaires, une patrouille, deux véhicules de la brigade de gendarmerie nationale d’El-Aouana, qui se dirigeait vers la localité de Aftis pour dresser un barrage fixe, a été surprise aux environs de 11 heures par des rafales d’armes automatiques d’un groupe terroriste posté sur la route nationale 43. Bilan : trois gendarmes morts sur le coup alors que deux autres ont été blessés lors de l’accrochage avec les terroristes qui ont pris la fuite vers les monts avoisinants après avoir délesté les victimes gisant dans leur sang de leurs armes.

Synthèse de Souad, www.algerie-dz.com
D’après le Quotidien d’Oran