ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Deux détenus Algériens de Guantanamo bientôt en Algérie

 
L’Algérie devrait bientôt accueillir deux des dix-sept détenus Algériens de la prison américaine de Guantanamo à Cuba.
dimanche 6 juillet 2008.

Les détenus Algériens de Guantanamo et l'Algérie. Le secrétariat d’Etat américain à la Défense a annoncé qu’il procéderait sous peu au transfert vers l’Algérie de deux détenus algériens de la prison de Guantanamo Bay, de l’enclave américaine à Cuba. Les deux Algériens, dont l’identité n’a pas été précisée, étaient « éligibles pour un transfert vers l’Algérie suite à une série de révisions de leurs dossiers », a indiqué un communiqué du Pentagone diffusé sur son site Internet avant-hier. Le Pentagone a précisé que ces deux personnes ne constituaient plus de menaces pour la sécurité nationale américaine. « Ce transfert constitue un souhait des Etats-Unis de ne plus maintenir toujours en détention les pensionnaires de Guantanamo », est-il souligné dans le texte qui ajoute que cette mesure met en exergue le processus mis en place pour l’évaluation de chaque prisonnier en vue de sa libération. Le Pentagone a estimé que 65 prisonniers étaient éligibles à un transfert vers leur pays ou à être remis en liberté.

L’institution militaire américaine avait annoncé à la mi-juin la libération prochaine de l’Algérien Maâmar Ameur, incarcéré depuis six ans à Guantanamo Bay. Ameur, né à Alger, qui fait partie des 24 Algériens toujours en détention à la base navale américaine, a été porté sur la liste des personnes libérables en 2005 par le Pentagone mais sans que la décision lui soit notifiée. L’Algérien, père de quatre enfants, a été installé au camp 4 de la base destinée aux prisonniers libérables en compagnie de 65 autres de ses camarades concernés par cette mesure. Le second Algérien libérable serait Mustapha Ahmed Hamlili, né à Béchar, selon son avocat citant le directeur principal des détenus, M. J. Alan Liotta, et la sous-directrice du bureau des investigations sur les crimes de guerre, Mme Sandra Hotgkinson. Un 25e Algérien, Fethi Boucetta, avait été transféré en octobre 2006 vers l’Albanie en compagnie de quatre autres détenus après avoir été considérés comme des combattants ennemis.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant