ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Les expatriés algériens en débat en Algérie

 
L’Algérie a besoin de l’apport des expatriés algériens en Europe et ailleurs dans le monde pour consolider son développement.
lundi 7 juillet 2008.

Les expatriés algériens et l'Algérie. Le ministre des Affaires étrangères, Mourad Medelci, a souligné, dimanche à Alger, le rôle de la communauté nationale établie à l’étranger dans le développement du pays, affirmant qu’elle constitue une "partie prenante et essentielle" de la Nation. M. Medelci, qui intervenait lors d’un séminaire des chefs de postes diplomatiques et consulaires, a mis en exergue le message que véhicule l’intégration du segment "communauté nationale à l’étranger" au secteur de la Solidarité nationale. Le ministre a indiqué, à cet égard, que cette intégration mettra au profit de l’Algérie le potentiel représenté par la communauté algérienne établie à l’étranger en matière de "savoir-faire, de ressources et de disponibilité" et la mettra en communion avec le reste du peuple algérien, qui, a-t-il dit, "lui aussi doit être informé de ce qu’est la communauté nationale à l’étranger".

Mourad Medelci a ainsi souligné le rôle que joue la communication et l’information afin de pouvoir "mieux écouter les préoccupations des ressortissants algériens, percevoir leurs messages et assurer d’autres niveaux de solidarité, outre la solidarité humaine". "Peut-être dans certains cas, nous qui sommes ici en Algérie nous avons une vision un peu étriquée de ce que représente notre communauté à l’étranger. Il faut donc que cette communication entre Algériens puisse se faire d’une manière plus large, plus intelligente et plus mobilisatrice", a-t-il précisé.

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
D’après APS