ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Des milliers de tonnes de médicaments périmés en Algérie

 
Le dossier des milliers de tonnes de médicaments périmés dans les pharmacies en Algérie reste en suspend.
mercredi 9 juillet 2008.

Des médicaments périmés en Algérie. Les pharmaciens ne savent plus quoi faire des milliers de tonnes de médicaments périmés stockés dans leurs pharmacies en Algérie, a précisé, hier, le président du syndicat national des pharmaciens d’officine (SNAPO), Faycel Abed, lors d’un point de presse animé à Chéraga. Le président du syndicat a saisi l’occasion pour interpeller, encore une fois, le ministre de l’Environnement et le nouveau ministre de la Santé, pour trouver une solution à cette situation qui perdure depuis 2002. Le conférencier a expliqué que le ministère de l’Aménagement du territoire et de l’Environnement avait interdit, à partir de 2002, toute incinération de produits médicamenteux dans les décharges publiques. « Les pharmaciens d’officines en Algérie se sont retrouvés, depuis, avec un cumul de stocks de médicaments périmés », a-t-il affirmé. Le conférencier a précisé que les pharmaciens ne sont pas contre cette mesure mais, ils demandent tout simplement aux autorités concernées de donner les moyens à leurs politiques. « Nous ne disposons d’aucun incinérateur agréé jusqu’à nos jours », a-t-il mentionné.

Faycel Abed a, en outre, expliqué qu’aucun hôpital, possédant un incinérateur, ne tolère la destruction des produits périmés des officines. Le président du syndicat a rappelé que l’ancien président de Saidal avait déjà affirmé que son entreprise a été obligée de louer des hangars pour stoker les médicaments en Algérie. Et d’indiquer que l’entreprise Saidal avait demandé aux autorités locales d’installer un incinérateur, mais leur demande avait été rejetée. Les membres du syndicat ont affirmé qu’ils ont déjà formulé une demande d’audience auprès des ministères de l’Environnement et de la Santé pour trouver une solution à cette situation qui perdure.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après le Quotidien d’Oran