ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie et l’Espagne renforcent leur coopération judiciaire

 
L’Algérie et l’Espagne vont renforcer leur coopération judiciaire notamment sur la question des extraditions.
jeudi 10 juillet 2008.

Miguel Angel Moratinos, l'Espagne et l'Algérie. L’Algérie et l’Espagne ont signé hier le procès-verbal d’échange des instruments de ratification relatifs à la convention d’extradition signée le 12 décembre 2006 à Alger. Le PV qui consacre l’entrée en vigueur de la convention d’extradition a été signé par le ministre des Affaires étrangères, M. Mourad Medelci, du côté algérien, et le chef de la diplomatie espagnole, M. Miguel Angel Moratinos, en visite hier à Alger. A son arrivée à l’aéroport international Houari Boumediène, M. Moratinos a qualifié dans une déclaration à la presse d’ »excellentes » les relations liant l’Algérie à son pays. Il a, également, exprimé « la volonté » de son pays de travailler « de façon encore plus approfondie avec les pays frères et amis du Maghreb et marquer une nouvelle étape dans les relations entre l’Espagne et ces pays ». M. Moratinos, qui a rappelé que son pays assurera la présidence de l’Union européenne en 2010, a souligné l’importance d’oeuvrer pour « renforcer aussi les relations entre l’UE et le Maghreb ».

Le ministre espagnol a eu par la suite des entretiens avec le chef du gouvernement, M. Ahmed Ouyahia, sur « les relations entre l’Espagne et l’Algérie, aussi bien au plan politique qu’en matière de coopération dans différents domaines d’activité et de leurs perspectives », précise la même source. Dans une conférence de presse animée à l’issue de sa visite à Alger, Miguel Angel Moratinos a préconisé la tenue tous les deux ans d’un sommet de l’Union pour la Méditerranée (UPM) qui doit être proclamée le 13 juillet à Paris au cours d’un sommet qui, sera selon un communiqué de l’Elysée, coprésidé par Nicolas Sarkozy et Hosni Moubarak. « La priorité pour l’Espagne est de relancer le dialogue politique (entre pays de la Méditerranée), en réunissant un sommet tous les deux ans des membres de l’UPM », a-t-il dit. Le ministre espagnol a aussi plaidé pour « l’identification de projets concrets dans le cadre de l’UPM ».

Synthèse de Kahina, www.algerie-dz.com
D’après le Quotidien d’Oran