ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Le port de Béjaia accueille des milliers d’émigrés

 
Des milliers d’émigrés algériens ont fait escale au port de Béjaïa depuis le début de la saison estivale.
mardi 15 juillet 2008.

Des émigrés au port de Béjaia. Plus de 4 000 émigrés nationaux établis à l’étranger, principalement en France, ont fait escale au port de Béjaïa depuis le début de la saison estivale, officiellement lancée le 17 juin, date coïncidant avec l’accostage d’un premier car-ferry El-Djazair-II avec à son bord quelque 1 400 passagers et plus de 350 véhicules. Cinq escales ont été effectuées par l’Entreprise nationale de transport maritime de voyageurs et la Société nationale Corse Méditerranée qui ont transporté en moyenne 1 400 passagers et 350 à 400 véhicules, a-t-on appris de la direction de l’entreprise portuaire de Béjaïa. Le record est attendu pour la prochaine navette entre Marseille et Béjaïa, qui s’annonce « fort chargée », a-t-on estimé.

Ces flux inattendus n’ont pas été sans générer, à l’origine, quelques difficultés de transit aux voyageurs, dont certains ont subi « péniblement » l’épreuve de l’attente au moment des formalités. Le problème résidait en fait, a-t-on expliqué, « dans l’introduction d’un nouveau logiciel inhérent au titre de passage en douane dont la mise en œuvre a suscité des contretemps aux premières escales, mais qui a fini par rentrer dans l’ordre », a-t-on rassuré. « Des brigades de douaniers montent désormais à bord des car-ferries pour y assurer toutes les formalités. La fluidité de passage au niveau de la gare maritime de Béjaia s’en est ressentie avec des délais d’attente réduits à leur portion congrue », a ajouté M. Achour, directeur d’exploitation de l’entreprise du port de Béjaia qui a mis en avant l’amélioration des conditions d’accueil au niveau de cette structure, grâce à la mise en place de plusieurs commodités, entre autres la climatisation, un point d’eau, un système d’information et de nombreuses hôtesses d’accueil.

Synthèse de Rayane, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant