ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Angela Merkel accueillie en Algérie par Bouteflika

 
La chancelière allemande Angela Merkel effectue une visite en Algérie où elle a été accueilli par le président Abdelaziz Bouteflika.
jeudi 17 juillet 2008.

Angela Merkel en Algérie. La chancelière allemande Angela Merkel est arrivée hier à Alger pour une visite officielle de deux jours. Elle a été reçue à son arrivée à l’aéroport Houari, Boumediene par le président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika. La visite de Mme Merkel sera centrée sur l’approvisionnement en gaz de son pays à partir de l’Algérie, selon des spécialistes des relations entre les deux pays. C’est la première visite d’un chancelier allemand en Algérie depuis celle de Gerhard Schröder en octobre 2004. Elle a été précédée de plusieurs visites de responsables allemands, dont celle du président fédéral Horst Köhler et du chef d’état-major de l’armée allemande, le général d’armée Wolfgang Schneiderhan à la fin de 2007. L’Allemagne, qui s’approvisionne à hauteur de 40 % en gaz en provenance de Russie, veut diversifier ses sources d’approvisionnement en s’adressant à l’Algérie, indique-t-on à Alger. En effet, Berlin, très dépendante du gaz russe, s’intéresse de près aux hydrocarbures algériens. Pour ce faire, des poids lourds du secteur énergétique allemand tels RWE et E.ON sont du voyage et espèrent décrocher des contrats.

Angela Merkel a été accueillie par le président Abdelaziz Bouteflika avec lequel elle doit avoir un entretien aujourd’hui en fin de matinée. Une salve de 21 coups de canon a été tirée en l’honneur de l’hôte de l’Algérie. Mme Merkel a été également saluée à son arrivée par le président du Conseil de la nation, M. Abdelkader Bensalah, le président de l’Assemblée populaire nationale, M. Abdelaziz Ziari, le chef du gouvernement, M. Ahmed Ouyahia, le président du Conseil constitutionnel, M. Boualem Bessaïh, et par des membres du gouvernement. Le président Bouteflika et la chancelière allemande ont ensuite passé en revue un détachement de la Garde républicaine et des trois armes (terre, air, mer) qui leur a rendu les honneurs, après avoir écouté les hymnes nationaux des deux pays. Une importante délégation d’hommes d’affaires allemands accompagne Angela Merkel. Deux sujets, outre le gaz, devraient figurer dans le volet économique. Il s’agit de la vente à l’Algérie de frégates de type Bremen et du projet de protection des frontières auquel l’allemand EADS est candidat.

Synthèse de Rayane, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant