ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie n’acccueillera pas de bombardiers russes

 
La Russie a démenti vouloir déployer des avions bombardiers en Algérie en réponse au projet des Etats-Unis d’installer un bouclier antimissile en Europe de l’Est.
samedi 26 juillet 2008.

Pas de de bombardiers russes en Algérie. La Russie n’a pas l’intention de déployer des avions en Algérie ou ailleurs. C’est de la pure désinformation, a affirmé au Jeune Indépendant le responsable russe en réaction aux informations publiées par un quotidien moscovite faisant état de l’éventualité d’un déploiement d’avions bombardiers stratégiques russes, entre autres en Algérie. Le quotidien Izvestia, considéré comme proche du Kremlin, citant le ministère de la Défense à Moscou, avait indiqué dans son édition de lundi dernier que Moscou envisageait de déployer prochainement des bombardiers stratégiques russes de type Tu-160 Blackjack et Tu-95MS Bear, en Algérie, à Cuba et au Venezuela. La publication avait rapporté que des équipages du Tu-160 et Tu-95MS ont récemment visité Cuba et effectué des inspections sur des sites aériens et aires d’atterrissage locaux dans l’éventualité de les utiliser en tant que pistes d’atterrissage ou de ravitaillement.

Le journal n’a pas précisé si ces experts s’étaient également rendus en Algérie. Contacté par téléphone, le responsable en charge des médias étrangers au service de presse du ministère de la Défense russe a assuré qu’ »il n’y a pas eu de démarches ou de quelconques contacts en ce sens avec l’Algérie ni avec d’autres pays ». Le service de presse, dirigé par Alexander Drobishevskiy, a affirmé que le dossier de l’ABM est pris en charge par la voie diplomatique et que les informations du journal « sont une pure invention ». La publication moscovite rapportait que l’option constituerait une réponse au déploiement du bouclier antimissile (ABM) américain et aux projets d’extension de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN) qui souhaite s’élargir aux pays de l’Est, aux frontières de la Russie. Ces bombardiers récemment modernisés par l’aviation russe sont dotés de missiles de croisière de type X-555 pouvant atteindre une cible sur un rayon de plus de 3 500 km.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant