ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

La gendarmerie se redéploie dans l’est de l’Algérie

 
La gendarmerie nationale a renforcé ses positions dans plusieurs villes de l’est de l’Algérie notamment à Souk-Ahras, Constantine et Annaba.
lundi 28 juillet 2008.

La gendarmerie en Algérie. A Annaba, la capitale de l’est de l’Algérie, la gendarmerie a réalisé un travail colossal durant les 6 derniers mois, avec l’arrestation de 135 individus spécialisés dans le trafic multiforme. Ces derniers ont été placés sous mandat de dépôt.Plusieurs lots de marchandises destinées à la contrebande ont été saisis par les éléments du groupement de la gendarmerie d’Annaba. Les enquêteurs de la section de recherche ont élargies leur compétence dans le cadre des enquêtes jusqu’à la ville d’El-Kala, à la frontière de l’Algérie avec la Tunisie, afin de démanteler les réseaux spécialisés dans le trafic de stupéfiants, d’or, de fausse monnaie, d’immigration clandestine, ainsi que dans le commerce frauduleux. Les services de la Gendarmerie nationale ont réussi, dans cette région très sensible en matière de criminalité, à démanteler plusieurs réseaux de contrebande spécialisés dans la criminalité multiforme.

Selon les données communiquées par le commandement de la gendarmerie, pas moins de 100 kilos de kif traité, ainsi que 10 kilos d’or ont été saisis par les gendarmes. Cette saisie a été effectuée à la suite du déclanchement d’une enquête minutieuse qui a permit le démantèlement de 4 réseaux spécialisés et l’arrestation d’une dizaine de bandits. L’enquête, menée par les éléments de la section de recherches, a trouvé son dénouement dans la ville de Batna, où les premières quantités de kif ont été découvertes ; suite a quoi l’enquête a été élargie à la frontière algéro-tunisienne. 3 personnes impliquées dans cette affaire y ont été appréhendées. Selon les enquêteurs, les réseaux de contrebandiers spécialisés dans le trafic multiforme trouvent du soutien aux frontières tunisiennes où le commerce illégal est très prisé. A ce propos justement le général-major Ahmed Boustella, Commandant de la Gendarmerie nationale, se rendra aujourd’hui dans la région pour s’enquérir de la situation de sécurité des frontières de l’Algérie avec la Tunisie, ainsi que de la lutte contre la criminalité multiforme et contre les réseaux de contrebande.

Synthèse de Kahina, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant