ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie veut acquérir 14 hélicoptères EC-725

 
L’Algérie prévoit d’acquérir 24 hélicoptères dont 14 appareils de type EC-725 et 10 de type EC-635 du constructeur européen Eurocopter.
mardi 29 juillet 2008.

Des hélicoptères EC-725 pour l'Algérie. Le contrat est quasi bouclé, si toutefois l’Algérie et Eurocopter arrivent à se mettre d’accord sur le volet « munitions », mais surtout sur « le projet de coopération industrielle » qu’Eurocopter devait soumettre au ministère algérien de la Défense, le 19 juillet dernier. Alger avait demandé au constructeur aéronautique une batterie de services après vente assortis d’autres exigences industrielles. D’abord, la fourniture des services MRO, relatifs à la maintenance et à la réparation des appareils. Ensuite, l’installation locale d’unités de manufacture et d’assemblage de certains équipements. Enfin, l’accès aux marchés d’exportation et l’application de l’accord de coopération industrielle sur la première livraison d’hélicoptères.

Il faut savoir que l’Algérie envisage de commander un second lot de 48 hélicoptères, ce qui devrait encourager Eurocopter à faire des concessions afin de ne pas froisser son client et rater, par la même occasion, la bonne affaire. En évoquant les affaires, l’Algérie semble retrouver son mordant des années 70 où la coopération industrielle était un point de passage obligé des partenaires étrangers pour accéder aux gros contrats. Néanmoins, comme soulignée plus haut, cette coopération se limite aujourd’hui aux deux secteurs de l’armement et de l’énergie. Mais, aux dernières nouvelles, Abdlehamid Temmar, ministre de l’Industrie- qui a essuyé un échec après l’implantation du complexe d’assemblage de Renault au Maroc- fait feu de tout bois pour attirer un partenaire étranger et doter, à son tour, l’Algérie d’un complexe d’industrie automobile.

Synthèse de Rayane, www.algerie-dz.com
D’après le Financier