ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Hausse des mariages en Algérie

 
Le nombre de mariages en Algérie a connu une hausse de 105% entre 1998 et 2007 selon un rapport du Conseil national économique et social (CNES).
jeudi 31 juillet 2008.

Un mariage en Algérie. Le rapport du CNES révèle que l’âge moyen au premier mariage en Algérie est de 33,5 ans pour l’homme contre 29,9 ans pour la femme. Le nombre de mariages a augmenté pour atteindre 325 485 unions en 2007, soit 30 000 mariages de plus qu’en 2006. Le nombre de mariages en Algérie s’est accru de 105 % de 1998 à 2007 et le taux a presque doublé, selon l’office. Abordant le volet de la scolarisation, il a été indiqué que le taux brut de scolarisation a évolué à 71,25 % en mois de dix ans. Le taux de scolarisation des filles est estimé à 69,44 %. Par ailleurs, 91,80 % de la population âgée entre 15 et 24 ans a bénéficié du programme national d’alphabétisation, contrairement au segment de la population des 35 ans et plus qui enregistre un faible taux d’alphabétisation.

Concernant l’évolution de la structure de la population par groupe d’âge, il ressort de ce rapport que la tranche d’âge la plus importante de la population est celle de 15 à 59 ans avec 64,29 %, alors que celle âgée de mois de 4 ans représente 9,41 %. En ce qui concerne l’évolution du taux de mortalité, les données montrent que le nombre de décès, qui est de l’ordre de 143 000 décès/an, est resté globalement au même niveau pendant cette dernière décennie, relèvent les experts de l’Office national des statistiques (ONS). Cette nouvelle « ère démographique » est caractérisée par l’augmentation des naissances, accompagnée par une quasi stagnation du nombre de décès, ce qui donne un accroissement naturel « important », expliquent ces experts. Selon cette analyse démographique, la vie moyenne d’un Algérien s’est allongée de 4 ans en l’espace de 10 ans, passant de 71,7 ans en 1998 à 75,8 ans en 2007.

Synthèse de Kahina, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant