ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Algérie : le kamikaze de Tizi Ouzou était un dépressif

 
Le kamikaze auteur de l’attentat contre un commissariat de Tizi Ouzou en Algérie aurait été atteint d’une dépression selon le ministère de l’intérieur.
jeudi 7 août 2008.

Kamikaze de Tizi Ouzou en Algérie. Le ministère de l’Intérieur a rapporté que le kamikaze qui a perpétré, Dimanche dernier, un attentat contre un bâtiment de la police est un dépressif, il a indiqué qu’Al Qaida a exploité sa maladie pour perpétrer cet attentat. L’organisation armée a diffusé, hier, sa photo sur Internet et revendiqué sa responsabilité dans l’attentat qui a ciblé, le mois passé, un camion militaire à Lakhdaria dans le nord de l’Algérie. Le ministère, à travers le communiqué d’hier, a déclaré que le kamikaze qui a commis l’attentat contre le siège des renseignements généraux de Tizi Ouzou se nomme Sahari Makhloufi dit « Abou Meriem » et « Hadhifa », et qu’il est de la commune de Kouba, banlieue Sud de la capitale. Le communiqué a ajouté qu’il est connu par les services de sécurité car il figure parmi les terroristes recherchés depuis le 02 Juin 2007, et il est né en 1973.

Le ministère de l’Intérieur a expliqué, dans un communiqué, que Makhloufi a été désigné l’année passée à la tête de l’escadrille Ennour de Tizi Ouzou (nord de l’Algérie), à la place du dénommé Toufik Ghazi dit « Tahar ». Le ministère de l’Intérieur a fourni un détail d’une importance capitale, indiquant que le kamikaze souffre d’une dépression à cause d’une maladie dangereuse au niveau de ses membres inférieurs. Le communiqué a poursuivi : « Apparemment, cette situation a été exploitée pour l’inciter à perpétrer cet attentat kamikaze ». Ce qui sous-entend qu’Al Qaida a voulu se débarrasser de « Abou Meriem » à cause de sa maladie. Une source bien informée a indiqué à « El Khabar » que le kamikaze de Tizi Ouzou a été emprisonné à deux reprises pour terrorisme et sa dernière sortie remonte à l’année 2007 dans le cadre de la réconciliation nationale. L’organisation d’Al Qaida au Maghreb Islamique a, dans un communiqué, revendiqué l’attentat de Tizi Ouzou et a diffusé une photo où « Abou Meriem » apparaît avec un pistolet automatique à la main gauche et une bombe artisanale à la main droite, portant des vêtements légers et un turban sur la tête.

Synthèse de Rayane, www.algerie-dz.com
D’après El Khabar