ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Douze terroriste abattus en Kabylie en Algérie

 
Douze terroristes islamistes ont été abattus dans la région de la Kabylie dans le nord de l’Algérie par les forces combinées de l’ANP.
samedi 9 août 2008.

Terroristes éliminés en Kabylie en Algérie. Dans une opération de ratissage lancée avant-hier matin dans les maquis de Kabylie en Algérie par les troupes de l’ANP composées essentiellement des forces terrestres et héliportées, des positions terroristes repérées ont été sévèrement ciblées par l’artillerie et les hélicoptères de combat. Le premier bilan de cette opération d’envergure fait état de l’élimination d’un groupe de douze terroristes, dans la nuit de jeudi à vendredi, par les forces combinées de l’Armée nationale populaire (ANP), près d’un village sis à Beni Douala, dans la wilaya de Tizi Ouzou dans le nord de l’Algérie, indique un communiqué du ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales. L’embuscade a eu lieu dans les alentours du village Aït Khelfoun, est-il précisé. Lors de cette opération, il a été récupéré 7 pistolets mitrailleurs kalachnikov, deux fusils Seminov, un fusil à pompe, une carabine, un pistolet automatique de marque Beretta, une grenade, un poste radioémetteur/récepteur et trois téléphones cellulaires, indique le même communiqué.

Depuis le début de ce ratissage, des usagers de la RN 30 (route de Takhoukht) témoignent que des tirs aériens et de l’artillerie de l’ANP se sont concentrés sur des points bien précis. Ce qui laisserait à déduire que des caches terroristes ont été repérées par les forces de sécurité. Les personnes désirant se rendre de Tizi Ouzou (nord de l’Algérie) vers les villages d’Ath-Mesbah et de Taourirt Moussa (Béni Douala) ou en sortir évitent actuellement de passer par la RN 30, préférant faire un long détour en passant par Ath Aïssi. Le trajet à parcourir en passant par la route d’Ath Aïssi est plus long d’au moins 8 km. Cependant, les voyageurs préfèrent ce long détour sécurisé à un raccourci pouvant les mettre nez à nez avec des terroristes ou des bandits.

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant