ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Europe dénonce le terrorisme islamiste en Algérie

 
L’Uunion Européenne a réaffirmé son soutien à l’Algérie dans la lutte contre le terrorisme après les récents attentats suicide qui ont endeuillé le pays.
lundi 11 août 2008.

L'Europe soutient l'Algérie dans la lutte contre le terrorisme. L’Union européenne a condamné les récents attentats terroristes survenus en Algérie qui ont fait des dizaines de morts et de blessés principalement dans les wilayas de Tizi Ouzou et de Boumerdès, réaffirmant son soutien au peuple contre la barbarie terroriste. « La présidence du conseil de l’Union européenne condamne les attentats qui ont frappé l’Algérie cette fin de semaine, coûtant la vie à de nombreuses personnes dans la région de Bourmerdès et faisant plusieurs blessés à Zemmouri », a affirmé l’UE dans un communiqué diffusé avant-hier. Un attentat suicide à la voiture piégée contre une caserne des gardes-côtes de Zemmouri El-Bahri dans la wilaya de Boumerdès a fait huit morts et 19 blessés dans la nuit de samedi à dimanche. L’attentat perpétré à l’aide d’un fourgon chargé d’explosifs a eu lieu alors que les estivants étaient nombreux dans cette plage populaire très fréquentée durant l’été.

Auparavant, trois gendarmes ont été blessés dans un attentat à la bombe près d’une plage de Tighzirt en Kabylie (nord de l’Algérie), à l’est d’Alger. Le 3 août, un attentat suicide avait fait 25 blessés, dont quatre policiers, à Tizi Ouzou tandis que le 23 juillet, un kamikaze circulant à moto s’était fait exploser au passage d’un convoi militaire à Lakhdaria, dans la wilaya de Bouira. L’attaque de Zemmouri intervient à la suite d’une opération menée par les forces de sécurité à Beni Douala, dans la wilaya de Tizi Ouzou, dans la nuit du 7 au 8 août et a coûté la vie à 12 terroristes du GSPC dont des chefs. Le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, Noureddine Yazid Zerhouni, avait estimé que l’attentat de Zemmouri etait un acte de représailles des terroristes. Cet attentat « peut être interprété comme une réaction des groupes terroristes après l’opération menée contre eux récemment par l’armée et les forces de sécurité à Beni Douala », a dit M. Zerhouni. Ces attaques terroristes depuis le début de l’été ont fait au moins une vingtaine de morts et des dizaines de blessés.

Synthèse de Rayane, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant